Le TAO DE LA BOURSE ET DU TRADING propose à l'opérateur une méthode qui a pour but de placer celui-ci en phase avec le marché. Adoptant les principes de la stratégie chinoise qui est si bien décrite dans l'Art de la Guerre de Sun Tze, les auteurs remplacent un jeu à résultat aléatoire par un jeu à résultat certain pour peu que l'opérateur atteigne les quatre maîtrises : la maîtrise des signes, la maîtrise des marchés, la maîtrise du jeu et la maîtrise de l'opérateur lui-même.

Afin de faire prendre à l'opérateur conscience de ses forces et de ses faiblesses, les auteurs proposent dans une première partie soixante-cinq aphorismes concernant le jeu boursier. Ces aphorismes sont rédigés à la manière du Tao to King de Lao Tseu. Chacun d'eux est commenté et une attitude est recommandée. Leur but est de corriger ou de mettre en place chez l'opérateur les schémas mentaux qui conduisent à des réflexes.

La méthode du " Tao de la Bourse et du Trading " procède, à l'instar des arts martiaux, à une modification du comportement par un certain nombre de réflexions, préceptes et pratiques plutôt que par la recherche des motivations comme on le fait traditionnellement dans l'explication de la psychologie du trading. C'est qui entraîne la " juste attitude ".

Dans une deuxième partie, les auteurs proposent une méthode de reprise en main de l'opérateur lorsqu'il est confronté à une situation psychologique difficile ou simplement à un jeu non efficient.

Cette méthode consiste d'abord à positionner le trader par rapport à ses objectifs. Dans une deuxième étape, elle consiste à l'aider à déterminer une gestion de risque conforme à ses objectifs et à ses contraintes.

Finalement elle préconise une réflexion à partir d'un carnet de bord qui permet au trader de suivre l'évolution de son comportement au moment de la prise de décision, de l'aider dans la compréhension de ses actions par une sorte de flash-back et d'en tirer les éléments lui permettant de changer pour atteindre un comportement plus efficace.

Les deux parties peuvent se lire indépendamment. De même dans la première partie, le lecteur peut dans un premier temps, faire abstraction des graphiques qui lui sont présentés.

Les deux parties correspondent à la mise en œuvre des cerveaux droit et gauche. Les aphorismes sont destinés à faire réagir le cerveau droit ; la méthode, à faire réagir le cerveau gauche. L'autre aspect sous-jacent est d'unir les apports de la stratégie chinoise et de la stratégie occidentale, comme cela a été fait pour l'utilisation des chandeliers japonais et de l'analyse technique occidentale.

L'ouvrage est d'abord destiné à tout ceux qui après avoir acquis les connaissances techniques nécessaires, ont besoin d'améliorer leur jeu boursier. Il vise ensuite le public des débutants qui souhaiteraient dés l'origine acquérir la " juste attitude ", c'est-à-dire les réflexes leurs permettant d'éviter le plus possible; l'apprentissage par l'échec.

Finalement en dehors des objectifs premiers des auteurs, il s'agit d'un véritable manuel du décideur quelle que soit la situation.